Le Front National s’est-il banalisé ? Les Matins de France Culture

lien: https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/le-front-national-sest-il-banalise

Guillaume Erner reçoit « Valérie Igounet, historienne, spécialiste du négationnisme et de l’extrême droite en France et Vincent Jarousseau, photographe et documentariste. »

Sur 3 mairies FN, extraits

Valérie Igounet: « .. ce qui nous a sauté aux yeux c’est surtout cette désillusion politique que la grande grande majorité des personnes soulignaient. »

 » Ce qui est assez frappant c’est la politique de proximité, la propreté, la ville fleurie et plusieurs manifestations qui ont fait revivre ces villes qui étaient en déshérence. Comment ces élus municipaux mènent leur politique..en gros ce sont des personnes qui travaillent, qui dénoncent les mandatures précédentes et qui ne cessent d’avoir des relations assez proches avec les gens dans la rue. C’est ce que les gens nous ont dit. Ils aiment qu’on leur serre la main et on les appelle par leur prénom. »

Jusque là je me disais propreté, fleurettes, enfin tout est parfait dans le meilleur des mondes??? La proximité, les carriéristes de tout bord l’ont oubliée, il est certain que quand on parle de vraie représentativité, elle n’a plus le même appel de nos jours..que le front national aille là où il y a des lacunes c’est un fait..enfin ils ne parlent pas à tout le monde ainsi?, j’aurais voulu poser cette question, ils parlent à qui dans ces villes exactement? Aux gens qui chantent on est chez nous..

« Mais il n’y a pas que ça car il est évident que les marqueurs du front national ressortent aussi dans leurs propos. Il faut bien souligner il y a cette attente de ces habitants mais il y a aussi ce que le front national leur réserve. »

De  quels marqueurs parle Valérie Igounet?..On y vient..

Vincent Jarousseau: »Ce qu’il faut préciser c’est que ces maires sont à la tête de petites villes souvent assez endettées et au pouvoir extrêmement limité puisqu’ils sont en minorité dans les communautés d’agglomération et donc ces faibles pouvoirs réels finalement sont compensés par une hyper-présence sur le terrain, une proximité extrêmement forte avec la population, où il y a une demande de reconnaissance de « l’enfant du pays ».. »

Guillaumer Erner mentionne « la fête du cochon et le fait que ce ne soit pas que de l’animation socio-culturelle, le front national. »

Valérie Igounet: »Il y a des marqueurs qui sont présents. Il est clair qu’on ne vote pas FN que pour des fleurs. « Elle dit que l’élu qui a mis en scène la fête du cochon  » a voulu mettre un caractère islamophobe dans sa politique et a voulu aussi provoquer. Le front national avance aussi par la provocation. » Elle évoque aussi « la débaptisation de la rue du 19 mars 62, ..le caractère nationaliste et xénophobe de la politique du FN. »

Guillaumer Erner parle de « Beaucaire, ville de l’élu FN Julien Sanchez.. ville touchée par le chômage ..les commerces fermés..les cafés des immigrés frappés par un décret qui leur demande de fermer plus tôt le soir. La municipalité FN a été attaquée pour discrimination. »

Valérie Igounet: »Voilà. On est en plein dans la politique du front national. Julien Sanchez a publié un arrêté municipal par rapport à ces commerces et cet arreté a été mis en vigueur le premier jour du Ramadan, donc vous voyez on est là-dedans quoi. Plus on va avancer dans les années plus on va rentrer (dans cette politique), là le front national s’installe. Sanchez c’est aussi une vitrine du FN, on montre là. »

Chers Lectrices et Lecteurs je vous laisse finir l’écoute de cette émission qui révèle, comme nous le savons, que la politique du FN ce n’est pas la vie en rose et je me demande comment les gens peuvent être dupes mais en fait il y en a peu qui sont dupes. Il faut constater qu’une partie des Français sont nationalistes et xénophobes et donc adhèrent aux marqueurs du FN et c’est bien triste que de le constater. Le constater ne veut pas dire l’accepter..surtout ne pas l’accepter ni conter fleurette..

Bonne soirée

Françoise 

@Fran75GB

 

2 réflexions sur “ Le Front National s’est-il banalisé ? Les Matins de France Culture ”

  1. La présence du FN et l’augmentation des sympathisants du FN m’intriguent. Je ne comprends pas pourquoi. Bien sûr, les faits sont là ( crise économique, augmentation du chômage)… mais qu’en même!
    Tu dis que les gens ne sont pas dupes… je ne sais pas, je pense qu’il y a une grande part de crédulité face à des gens fragiles, chez qui, un rapport humain et fraternel comptent plus, et chez qui un discours nationaliste populiste a beaucoup d’ impact.
    J’ai espoir que nous ne sommes pas si désespérés au point d’être séduits par des idées FN. Voter FN, n’est pas un synonyme de changement mais plutôt un renoncement à notre liberté.
    Et ça Francoise, comme toi, je ne l’accepte pas.

  2. Bonjour Froginette, je ne reçois plus les mails indiquant les commentaires comme avant je pense qu’ils vont dans mon Spam box parce qu’on a eu beaucoup de com spam..donc désolée du retard.
    Je continue de penser que l’on ne peut pas rejoindre le FN si l’on n’est pas xénophobe, ou avoir peur de l’étranger et ne pas aimer ce qui vient d’un autre territoire que le sien. Donc pour moi ce sont des gens petits. On en a bien eu qui ont été pour Vichy, des Français qui ont torturé des Français et des Français qui ont torturé des Algériens par exemple..on sait que le FN est héritier de Tixier Vignancour dont Le Pen était directeur de campagne.
    La bise x

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *