Archives pour l'étiquette Attentats

Le Profil..Les Blessures..

Dessin de Plantu.

Je l’ai vu et revu partout sur les réseaux sociaux mais je ne l’ai pas assez vu..tellement la douleur est profonde..tellement la mort de tant de victimes peut paraître futile aux yeux de ces hommes innommables..Sous ce drapeau couverture, sous ce drapeau qui doit nous entourer, nous protéger, il ne nous reste que nos yeux pour pleurer. Merci Plantu.

D’après The World at One de la BBC Radio 4 du 23.03.2016, extrait. Comment est-ce que ces hommes correspondent au profil de djihadistes? Interview de Steffen Hertog, professeur à la London School of Economics qui a co-écrit: « Engineers of Jihad – The Curious Connection between Violent Extremism and Education »

lien du podcast: http://www.bbc.co.uk/programmes/b0742kw4

« Q: Est ce que les noms des terroristes que vous avez entendus correspondent à ce que vous vous attendiez?

R: Ce sont des radicaux islamistes basés en occident qui viennent de milieux sociaux marginaux, ils ont souvent un casier judiciaire et le fabricant de bombe a fait des études d’ingénieur.

Q:Ceci correspond à votre théorie que vous pourriez nous expliquer?

R: Il y a systématiquement des ingénieurs parmi les radicaux islamistes. Ainsi dans le monde ils sont surtout représentés parmi les radicaux de droite et sont totalement absents des radicaux de gauche.

Q: Est-il possible de tirer des conclusions de ce qui conduit certains à la radicalisation et la violence de ce type.

R: Nous nous sommes inspirés de la recherche de psychologues, il y a essentiellement 3 types de personnalité qui prédisposent au radicalisme de droite et au radicalisme islamiste:

  1. être facilement dégoûté et donc recherche la pureté et la purification
  2. un désir de créer des frontières sociales rigides entre le monde extérieur qui le menace et le groupe auquel on appartient
  3. « the need for closure », un besoin de certitude et une intolérance de l’ambiguïté

Q: Et vous trouvez ces caractéristiques chez les ingénieurs?( la question m’a fait sourire, aurais-je détecté un petit ton ironique..) 

R: D’après un sondage ces caractéristiques sont prédominantes chez les ingénieurs. Ce qui ne veut pas dire que nous allons cibler tous les ingénieurs et dire que ce sont des terroristes mais c’est à considérer. »

« Puis vous pouvez entendre les survivants s’exprimer comme Pauline qui était dans le hall de départ et a entendu les explosions et son mari lui a dit à terre, se faire aussi petit que possible et ne pas bouger, elle tenait sa fille qui était terrifiée et pleurait. On a attendu 5 minutes ou plus et on a commencé à courir et elle a vu que le terminal était vide, on est allés vers le parking. Un soldat est venu crier en flamand et on s est dit qu il fallait qu’on dégage. On a eu de la chance, on aurait été dans le couloir 3 ou 11 ça aurait été différent. Pauline vit en Belgique mais se dit qu’on ne sent en sécurité nulle part, à Londres ou à Paris c’est la même chose. »

« Puis Hannah qui est aux urgences à Louvain en Belgique: « On traite encore 19 blessés ici et les familles sont dans une salon à coté avec du thé et du café. Nous avons parlé avec les docteurs qui se battent pour sauver la vie de ces survivants. Les éclats d’obus sont la cause principale des blessures, évidemment la doctoresse responsable a dit qu’ils n’ont pas l’habitude de traiter ce type de blessure comme on voit dans les zones de guerre, il y a de nombreuses brûlures, et de fractures, de lésions ophtalmiques. Deux enfants de 3 et 5 ans sont aussi soignés ici. De nombreuses personnes cherchent les membres de leur famille et vont d’hôpital en hôpital.. »

Je vous laisse écouter le reste c’est surtout une remise en question du système de renseignements..

« Incroyable que le nom de Molenbeek fut mentionné dés le 11  Septembre quand Shad Massoud, commandant islamiste afghan , avait été tué par des individus de Molenbeek, attachés à Al Qaida  2 jours avant l’attentat des Twin Towers!! »

Francoise

@Fran75GB

 

 

 

 

 

Ma société va craquer..Ecole..Marseille

Photo: NPA 2009

« J’ai vu les chaines infos et les JTs sur les attentats de Bruxelles toute la journée. 

Je me dis sans nous auto-flageller, on a créé des gens qui  se/nous détestent, qui ont perdu toute mesure d’humanité, pour assassiner un, des pays où l’on ne peut nier qu’il y a des failles sociales dont certains d’entre eux ont souffert ou pas mais en tout cas ils les ont vues comme vous et moi.

Ces terroristes doivent être plus fragiles ou plus drogués, plus endoctrinés que d’autres pour que ça clique, qui sait, mais nous en sommes là. Alors retour en arrière sur cette société qui craque.. » Françoise 

 

D’après les Pieds sur Terre du 21 mars, 2016, Mon école va craquer 1.

Une enseignante, Charlotte Magri, écrit au Ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, le 30 novembre 2015, sur les conditions de son école pleine de trous, sans chauffage ni alarme incendie:

« Je nous accuse d’aggraver les inégalités sociales, Je nous accuse de produire sciemment de l’échec scolaire et des délinquants, Je nous accuse de jouer avec la santé des enfants des classes sociales les moins favorisées. »

« Une enseignante de la Castellane, une cité des Quartiers Nords de Marseille de 8000 habitants, nous explique son quotidien en REP+(Réseau d’éducation prioritaire): le trafic de drogues, les armes, les camps d’entrainement..Les gens se taisent parce qu’ils ont peur d’être embêtés. »

 » Un lundi matin au mois de février 2015 c’était mon anniversaire, des parents nous ont alertés parce qu’ils avaient remarqué depuis une semaine la présence d’hommes armés, habillés en treillis, qui étaient beaucoup plus âgés que ceux qu’on connait et qui avaient l’air de préparer quelque chose. J’ai sorti mes élèves de CM1 en recréation et j ai dû les rentrer en hurlant mais vraiment je les ai vu tirer des rafales comme dans les films. C’était une guerre urbaine, ce réseau venait prendre le contrôle de la Tour K, celui qui fait le gros profit de drogues.

A 16h15 on nous a permis de sortir, les parents étaient là en larmes venir chercher leurs enfants mais on n’a pas vu la police ce jour-là. On a eu 6 mois de service policier accru après. J’ai fait des cauchemars la nuit pendant des mois.

Nous sommes retournés le surlendemain dans nos classes parce que le lendemain on a posé une journée de droit de retrait parce que nous étions en situation dangereuse.

Alors j’y suis retournée pour le repas de Noel, on s’est fait des bisous et j’ai vu quelques parents qui m’ont réservée un accueil formidable mais j’ai quitté la Castelane le 3 juillet 2015pour des raisons médicales d’épuisement professionnel et je me suis donnée mauvaise conscience parce que j’avais l’impression d’abandonner le navire au moment où il avait le plus besoin de rameurs. C’est moi qui me suis infligée ça, je ne le ferai plus jamais.

J’ai repris le travail sur Aix-en-Provence, j’ai été accueillie à bras ouverts par la nouvelle équipe, j’ai plus peur et ça c’est l’essentiel. »

Chers Lectrices, Lecteurs, nous continuerons d’écouter ce podcast, n’est-ce pas? Nous continuerons de soulever les questions, de chercher les réponses? Bon mercredi! Francoise

@Fran75GB