Archives pour l'étiquette GB

Ahhh Deal et les Browns, GB

suite pour mon cousin Roger qui voulait en savoir plus..:))) bin tu t’en souviens? Tu es venu à mon mariage! Ahhhhh nostalgie??^^

Mr. Brown était cordonnier et philosophe! Dans les années 70 il m’a emmenée à ma première réunion du W.E.A, the workers’education association je crois bien. C’était un professeur d’Oxford qui faisait les cours. Je ne me souviens plus de son nom quel dommage! Un grand Monsieur! J’ai tout appris sur l’histoire de l’Angleterre, le Marxisme, la lutte des classes. J’ai rencontré des syndicalistes, des mineurs, des membres du Parti Travailliste et du Parti Communiste anglais.

La vie était rude. En 1973 Edward Heath avait mis le pays au chomâge partiel, the three-day-week. C’était un désastre. Le pays grondait et les mineurs étaient les premiers affectés. J’allais donner un coup de main,  j’allais aux mines distribuer Le Morning Star, que l’on peut toujours acheter ou trouver en ligne de nos jours.

Je pense que je suis partie comme au pair après le bac. J’étais dans une farmhouse perdue dans la campagne, une famille de fous, lui un artiste, elle son esclave et deux garnements impossibles. J’étais bonne à tout faire pour 5 livres sterling par semaine à l’époque. J’avais un jour de congé et j’allais chez les Brown dès la veille et on allait dans les pubs avec le fils Brown et Les mon futur mari. Il avait une Ford Popular orange et passait tout son samedi à la bricoler.

J’allais dans sa famille, son père travaillait pour les chemins de fer anglais, sa femme faisait des ménages..la maison n’avait pas de salle de bains on chauffait la bouilloire dans la cuisine pour se laver et on allumait le gaz pour se chauffer, les toilettes étaient dehors près de la remise à charbon. Mais il y avait un grand feu de cheminée dans le salon et Nessie, la mère de Les faisait des rock cakes et des scones le vendredi soir suffisamment pour le week-end et le samedi soir elle mettait son make-up et elle allait au Bingo, elle gagnait toujours que ce soit des sous ou la dinde de Noel, ainsi elle bouclait ses fins de mois, achetait ses cigarettes..je vous l’ai dit la vie était rude mais on était jeunes., il y avait la musique, la bière, le foot, les amis..Nessie fabriquait son propre vin, de la liqueur plutôt, les Brown aussi je crois..

La semaine on travaillait dur j’avais commencé comme femme de ménage au Royal Hotel à Deal pour £5.50 a week, puis j’avais trouvé un poste de vendeuse chez Riceman’s of Canterbury pour £12.50 a week, une sorte de Galeries Lafayette.. Ils venaient nous chercher en minibus tôt le matin, on passait par des villages..je travaillais au Young Generation Department, on vendait du Cacharel je me souviens. On passait notre semaine à tout briquer, la chef nous aurait fait nettoyer les tuyaux si elle pouvait..Il n’y avait des clients que le week-end et on n’avait pas le droit de rester bras croisés. Une fois par mois, je m’achetais une assiette de Denby pottery.

Suite au prochain numéro…

Françoise

@Fran75GB