Archives pour l'étiquette Histoire

« Prendre Dates » Janvier 2015

Photo d’une oeuvre de Banksy..qui me fait penser à Otis Redding, Try a little tenderness..

J’écoute toute cette rivalité politique, les dénigrements des uns et des autres, et cela me suffoque..oui l’air me manque..je voudrais revenir à un Humanisme,  revenir à l’Amour d’Autrui au lieu de la Haine de l’Autre, au lieu du culte de la personnalité ou son contraire..

La Justice Sociale aura son heure..

Aujourd’hui nous allons aimer avec tendresse.

Les Discussions du Soir avec Frédéric Worms: Ecrire entre les violences, Mathieu Riboulet, sur son livre « Prendre Dates » écrit avec Patrick Boucheron »

lien: https://www.franceculture.fr/emissions/les-discussions-du-soir-avec-frederic-worms/mathieu-riboulet-ecrire-entre-les-violences?xtmc=Frederic%20Worms&xtnp=1&xtcr=1

J’ai écouté cette émission et je me suis dis que l’écriture peut guérir..

Mathieu Riboulet: » Je ne m’étais jamais autorisé jusqu’à ce moment là à écrire sur l’actualité. La violence de l’événement a levé des craintes et des inhibitions….Il s’agissait de consigner l’état dans lequel l’événement nous a laissés. »

Je ne sais pas quel est votre ressenti chers Lectrices et Lecteurs..

En ce qui me concerne j’ai assimilé ce premier attentat, ce premier choc, je l’ai suivi sur les chaines infos à l’époque comme une addiction, je l’ai intériorisé, avec peine et douleur pour les familles, avec un sentiment d’un tel gâchis de vie, d’une telle bêtise humaine, celle des assassins, fanatiques, endoctrinés..L’ignorance, cause de tant de perte..

« Le monde a changé, Charlie
C’est ce qui t’a tué, Charlie
C’est pas Mahomet
C’est juste des enragés, Charlie

La France a pleuré, Charlie
Mais ta liberté chérie
Elle est immortelle
Tu la vois du ciel
Le monde est cruel
Mais la vie est belle

On a tué ta vie, Charlie
Mais pas tes idées, Charlie
On va les chanter, mon frère
Et ces cons vivront, l’enfer

D’un monde libéré, Charlie
Où on peut s’marrer, aussi
Au milieu du vacarme, du Djihad et des armes
Il reste la culture, l’humour et la nature

[Refrain]
Hé hé hé
Je suis Charlie
Hé hé hé
Toujours en vie
Hé hé hé
Je te l’écris, et…
Je vais, le dessiner

Et te revoilà, Charlie
Aujourd’hui et demain, c’est dit
À grand coup de dessin
En hommage aux amis
Une grosse paire de seins
Sur un barbu aigri

Je suis plus fort que toi petit
La honte d’Allah c’est dit
Quand il te regarde il pleure pour toi
Il se frotte la barbe et il te comprend pas

Comment au nom de Dieu a t-on
Utilisé une arme contre un simple crayon
Tu ne vas pas nous faire taire
T’as raté ton coup
Et la France toute entière
Restera debout

[Refrain]
Hé hé hé
Je suis Charlie
Hé hé hé
Toujours en vie
Hé hé hé
Je te l’écris, et…
Je vais, le dessiner

On va rire et écrire, Charlie
On saura se souvenir, Charlie
De toutes ces barres de rire au temps d’hara-kiri
On veillera à l’avenir aux familles aux amis

Je te le promets, mon frère
Ce s’ra dans la paix, mon frère
On tuera la misère, la tristesse et la guerre
Et on laissera derrière ces connards en colère

[Refrain : x2]
Hé hé hé
Je suis Charlie
Hé hé hé
Toujours en vie
Hé hé hé
Je te l’écris, et…
Je vais, le dessiner »

On dit « faire son deuil » mais il y a des événements dont on ne peut faire le deuil parce qu’ils prennent une dimension qui dépasse celle de ma petite personne, ils ont touché un pays et un monde qui a réagi, qui a bien réagi à l’époque, avec solidarité. 

Puis ces moments brefs se sont effilochés..les exploiteurs de Haine, les petits politiciens sans autre ambition que la leur et leur accès personnel au pouvoir, ces partis déviants qui entretiennent le malheur et le rejet ont commencé leur travail de sape.

Alors il nous faut des historiens pour consigner les faits et les états, pour que nous ayons des réponses claires et documentées à apporter, il ne faut pas laisser ces néo-nazis au visage dé-diabolisé prendre le dessus. JAMAIS. NO PASARAN. 

Chantons mes amis, Chantons l’Espoir! Musique et création! Tant de messages pour nous soutenir..Mémoire.

« We Shall Overcome
We shall overcome,
We shall overcome,
We shall overcome, some day.
Oh, deep in my heart,
I do believe
We shall overcome, some day.
We’ll walk hand in hand,
We’ll walk hand in hand,
We’ll walk hand in hand, some day.
Oh, deep in my heart,
I do believe
We shall overcome, some day.
We shall live in peace,
We shall live in peace,
We shall live in peace, some day.
Oh, deep in my heart,
I do believe
We shall overcome, some day.
We are not afraid,
We are not afraid,
We are not afraid, TODAY
Oh, deep in my heart,
I do believe
We shall overcome, some day.
The whole wide world around
The whole wide world around
The whole wide world around some day
Oh, deep in my heart,
I do believe
We shall overcome, some day. »
Paroliers : J. Peters
Paroles de We Shall Overcome © Spirit Music Group

Frédéric Worms:  » Il y a plus de dates qui ont fait date, 13 novembre, 14 juillet, le calendrier est maintenant constellé de ces éclats-là…Si on ne note pas ce qui se passe on pense que ça va se dissoudre dans l’époque, les sentiments se transforment.. »

Mathieu Riboulet: » Oui, il y a une crainte aussi..dans un premier temps on avait pensé avec Patrick Boucheron à l’avalanche de commentaires, et la certitude que l’on en resterait pas là, même si on en était pas au premier attentat mais il me semble que ce moment qui s’est ouvert ne s’est pas terminé et on est toujours sur cette lancée…On est dans le sentiment d’avoir traversé un épisode historique c’est pour ça que c’est important de noter.. »

On l’a noté dans notre mémoire. On ne peut oublier. On doit se reposer comme dit Banksy mais ne pas abandonner la lutte, ne jamais abandonner la lutte pour que cela ne se reproduise pas, pour que l’on ne vive plus dans la peur, pour que l’on refuse l’intolérance et la cruauté.

Je refuse.

Bonne fin de podcast, bon week-end chers Lectrices et Lecteurs.

Une chanson tendre pour finir?

 

 

 

Quelle idée avons-nous de la France? Les valeurs…

D’après Les Rencontres de Pétrarque, « Débattre ! Interroger la France et ses valeurs », « Emission animée par Hervé Gardette (France Culture) et Jean Birnbaum (LeMonde) en direct et en public le 13 juillet 2016. »

Lien: http://www.franceculture.fr/emissions/les-rencontres-de-petrarque/debattre-interroger-la-france-et-ses-valeurs-0

En ce moment j’entends burkini pas burkini et je compte sur les Sages qui doivent prendre la décision juste, sinon on va vivre une année de folie, une année de plus..Pendant ce temps, le chômage monte, les dividendes augmentent au point d’être au top du hit-parade européen..donc merci France Culture, analyser, interroger, revenir aux fondements de ce que nous sommes, nous représentons en France.

Louis-Georges Tin: » La France se targue de défendre des valeurs universalistes alors qu’elle est souvent auto-centrée..Que sont ces valeurs devenues?..Rattacher ces valeurs à un espace national, est-ce que ce n’est pas dévaloriser la valeur..? »

Rachid Benzine: « ..Les valeurs ont aussi une Histoire. Les valeurs françaises il faut les définir mais ça va aussi par rapport à la question de l’identité, la question de ces valeurs ne se poseraient pas si l’identité française ne posait pas un problème dans la manière dont elle se définit elle-même.

Je trouve que cette obsession sur les valeurs finalement part des principes, parce que nous sommes souvent dans l’abstraction,même notre idée que la République est unie et indivisible comme le Dieu des monothéistes, nous posent aussi un problème et ces valeurs-là il va falloir savoir comment les articuler dans le quotidien et comment les articuler à travers toutes les sédimentations des populations qui constituent ce peuple français.  »

Patrice Maniglier: « ..On a tous une inquiétude dès qu’on parle de valeurs françaises, mais on a tendance à poser la question des valeurs dans leur rapport avec des noms propres, parce que la France est un nom propre, le nom propre d’une collectivité qui est à la fois un territoire et une population, que l’on appelle une Nation. Cette incarnation singulière a fonction d’exemplarité d’une manière ou d’une autre. Je ne vois pas d’autre raison d’attacher des valeurs à quelque chose qui a un nom propre. Et il me semble que cette exemplarité on a tendance à la voir rétrospectivement du point de vue des valeurs du passé, de ce que la France aurait incarné dans le passé.

Or, il me semble qu’on ne peut porter des valeurs que si on a un projet d’avenir…je ne vois pas que les Français ou les gens qui sont sur le territoire géré par l’Etat français, ces gens se mobilisent, se mettent en mouvement collectivement dans un projet qui projettent loin devant eux quelque chose d’exemplaire d’abord pour eux-même, et qui éventuellement intéressent le reste du monde. Ce qui veut dire tout simplement que s’il y avait des valeurs françaises, c’est parce qu’il y a eu une Révolution. »

Chers Lectrices et Lecteurs, je vous laisse finir d’écouter ce podcast de France Culture..

Bonne journée de fin de semaine..

Francoise

@Fran75GB

 

 

Parallèles Lointains

D’après l’émission de BBC Radio 4 du 29 janvier 2016,  » L’homme qui passa en jugement aux cotés de Nelson Mandela. »

Il y a 52 ans que Nelson Mandela fut accusé de sédition et condamné à perpétuité au procès de Rivonia en 1964 par le régime de l’Apartheid.

Un grand homme qui s’est battu pour ses idées et les a exprimées au procès ce jour-là:
« Toute ma vie je me suis consacré à la lutte pour le peuple africain.
J’ai combattu contre la domination blanche et j’ai combattu contre la domination noire.
J’ai chéri l’idéal d’une société libre et démocratique dans laquelle toutes les personnes vivraient ensemble en harmonie et avec les mêmes opportunités.
C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et agir, mais si besoin est c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. »

Frissons
Réflexions
Rêve
Idéaux
Courage
Justice Sociale

Denis Goldberg, lui, co-détenu, blanc, s’attendait à la pendaison pour traitre à la patrie et quand le juge a commué sa peine en sabotage organisé, et l’a condamné à la perpétuité, il l’a annoncé d’une toute petite voix « comme s’il avait honte » raconte Dennis.
Alors la mère de Dennis qui était dans l’assemblée s’est écriée: « Dennis, Dennis qu’est-ce qu’il a dit? » Et Dennis de répondre : « condamné à vie Maman et la vie est merveilleuse! »

A la question de Mishal Hussein: « Où en êtes-vous maintenant en Afrique du Sud? » Dennis Golberg répond:  » Dans une société tristement capitaliste, dont certains leaders, utilisent leur position de pouvoir pour s’enrichir et ne se concentrent pas sur la tâche de reconstruire la société pour les plus défavorisés, ce qui était notre objectif. »

Pouvoir politique
Carriérisme
Corruption
Précarité

Lorsqu’on lui demande de citer des noms, il n’en donnera pas « parce que ce n’est pas en changeant de personnalité politique que l’on change le problème qui se situe à tous les niveaux de la vie politique. C’est à la base de dire ça suffit. »

Constitution
Pouvoir Exécutif
Remaniement
Peuple

#Histoire #Mandela #Goldberg#AfriqueduSud
#PasSiLoin

#JesuisFrançoise
#Jesuisfrançaise
#Jesuis grincheusejoyeuse

Francoise @FranGB75