Archives pour l'étiquette Justice Sociale

Pour une justice sociale.

Photo iphone, Port d’Hyères

France Culture consacre sa journée aux inégalités croissantes. L’observatoire des Inégalités nous le rappelle: http://www.inegalites.fr/spip.php?page=analyse&id_article=1372&id_rubrique=207&id_mot=30&id_groupe=9

Quelques mots extraits de l’émission des Matins de France Culture..

Lien: https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/cartographie-des-inegalites-francaises avec Daniel Cohen, directeur du département d’économie de l’ENS et en deuxième partie la philosophe Monique Canto-Sperber 

Daniel Cohen: » La France raisonnait dans les années 60 en terme de classe, de travail/capital, en terme de pouvoir (Foucault).Les rapports de classe sont devenus moins visibles. Ce rapport est très présent dans le monde anglo-saxon. Thomas Piketty a expliqué aux Américains, le fait que le 1% ait capté les 50% de la richesse..oui les E-U ont été obligés d’y réfléchir et donc nous aussi.

Thomas Piketty a renouvelé les instruments d’analyse économique, et avec Tony Atkinson son co-auteur, ils ont vu qu’il fallait totalement reprendre la mesure et regarder les enquêtes fiscales, comme un zoom sur les très hauts revenus.

La forme la plus visible est les tres hauts revenus dans le cas des Américains aussi, les dirigeants dans les années 50, 60 étaient des employés comme les autres..dans les années 80 on leur a dit vous êtes des actionnaires et cela a changé complètement les incitations et comme la bourse a été multipliée par 10 et donc tous ceux dont les rémunérations étaient liées à la bourse ont vu leur salaire multiplié par 10. C’est très paradoxal car seuls les 1/3 des profits sont expliqués par la gestion des entreprises des patrons. »

En ce qui me concerne je ne vois pas pourquoi la lutte des classes n’existe plus?Justement elle est multipliée par 10! Ils ont voulu changer les instruments d’analyse d’accord mais ont-ils tenu compte des paradis fiscaux parce que analyser les déclarations d’impôts c’est une chose, or on sait très bien que c’est un instrument faussé, donc qui sait si c’est une multiplication par 10 ou par 50..

Pour moi le pouvoir reste une question centrale..Regardez Trump, le capital au pouvoir..Regardez May dont le mari dirige un hedge fund..ne nous trompons pas..le pouvoir reste dans la main des riches.

Je vous conseille d’écouter cette émission et de vous faire votre opinion.

Bonne journée

Françoise

@Fran75GB

 

 

 

 

 

 

Hello…Le Travail..et ses lois..

D’après la seconde partie de la Grande Table du mardi 21 juin 2016, »Quel travail pour demain? »

lien: http://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/quel-travail-pour-demain

Pas envie de travailler..j’ai travaillé longtemps..on demande aux femmes de travailler longtemps, elles font les enfants etc et elles doivent aussi participer au monde du travail. Et quand elles arrêtent eh bien ça continue, elles s’occupent de leurs parents également. 

Alain Supiot: »Quelle durée de travail contre quel salaire? » That is the question!

Je suis d’accord avec la #CGT qui veut réduire la durée hebdomadaire. La semaine de 32 heures, c’est suffisant. Cela ferait la place pour les chômeurs qui voudraient bien leur part.

Alain Supiot: »Aujourd’hui tout le monde est pris dans ces boucles de la programmation. »

Boucles? comme les infos en boucle? En fait on tourne et on fait tourner la machine,  ce n’est pas si loin du taylorisme, c’est toujours la même exploitation de l’homme par l’homme: elle passe par la machine mais aussi par les nouvelles technologies , elle s’est compliquée pour moi la commune des mortelles mais c’est le même fonctionnement 

La définition d’Alain Supiot de la Justice Sociale: « Je renonce à ma liberté mais j’ai un minimum de sécurité économique. », « Un pacte fondateur depuis une trentaine d’années. »

J’ai frémi devant la vérité!! Quelle définition de la Justice Sociale!! Quelle tristesse de devoir renoncer à sa liberté!! D’où la colère, ou le désintéressement dans la politique. Puis on a perdu cette sécurité, on est passé du CDI au CDD! On nous propose un Etat Providence réduit avec une réglementation multiple et de la privation.

Alain Supiot: » Le travail c’est le lieu où l’être humain qui est porté par un imaginaire qui peut être galopant est confronté à la réalité de ses semblables et de la nature. »

Imaginaire ou Espoir? Je rêve d’un monde meilleur mon imaginaire et mon espoir ne font qu’un, oui je galope!!

Nous définirons « semblables »: Mes semblables je les choisis et ma réalité aussi bien que je les subisse également. Mes semblables ne sont pas au gouvernement, ils n’ont pas rédigé la #LoiTravail et le non merci est approprié.

« ..le travail à la fois le lieu où nous projetons les images qui nous habitent et nous sommes amenés à mesurer leurs limites. C’est une école de la raison.  »

Alain Supiot rappelle que « lorsque l’on prive des populations de travail comme dans le sud de l’Europe, il y a des enjeux de grande violence. »

Chers Lectrices et Lecteurs un excellent podcast à écouter..je vous laisse le suspens de la fin..

Bonne journée!

Francoise

@Fran75GB

 

 

 

 

Déclaration d’amour à l’Espoir!

Photo:

Espoir : fait d’espérer, d’attendre avec confiance la réalisation dans

commemoi.ca

D’après l’ecoute de l’émission de la Grande Table du 4 janvier;
« L Espoir est-il dans un état désespéré? »
Déclaration d’amour à l’Espoir!
Chers Amis, Chère #teamauditeur

Je garde ESPOIR, Gardons ESPOIR!
Je ne serais jamais pour un discours décliniste, las et mortifère.
Je serais l’espoir lucide qui apprend tous les jours et vit de l’inspiration collective.

Quand j’écoute nos voix, nos paroles, notre musique, nos chansons et leurs messages
Quand je regarde nos films, notre théatre, notre sport
Quand je lis nos livres, nos revues, nos journaux,
Je comprends notre esprit créateur, notre attachement à la vie
J’apprécie notre résistance et notre résilience face aux événements qui nous ont marqués en 2015.

J’aime l’être humain au-dessus du monde de l’argent.
C’est ma conviction première. Elle me permet le regard de l’Autre.

Il y en a qui érigent des murs et des frontières,
Je serais de celles qui ouvrent les portes.
Il y en a qui vendent des armes, de la torture, de la souffrance
Je serais de celles qui soignent, transmettent et défendent la joie de vivre et la liberté d’expression

J’ai choisi mon camp.
Je suis contre ceux qui veulent diviser les Français,
les déchoir,
exploiter leurs origines,
leurs différences culturelles,
tout en revendiquant notre supériorité par rapport à la leur.

Nous connaissons notre mémoire
Aucun Etat ne pourra nous museler
Nous séparer de l’Autre.

#jegardeespoir
#nousgardonsespoir
#jesuisFrançoise
#jesuisfrançaise
#jesuisGrincheuseJoyeuse

Francoise @FranGB75