Archives pour l'étiquette Le cout de la Santé aux EU

Après Obama Care..la santé sous Trump

Photo iphone: The road ahead is going to be a tough one..

Extraits de l’émission, The Documentary du BBC World Service: « After Obama Care – Health under Trump »

Philippa Thomas raconte que quand elle a travaillé aux Etats-Unis pour BBC News, elle s’est rendu compte que le coût des frais de santé pouvait vous mettre sur le carreau.

En fait c’est la première cause de faillite aux Etats-Unis.

Et voilà que le premier décret de Trump, dans l’heure qui a suivi son investiture, c’est d’avoir aboli Obama Care.

Je suis révoltée, je ne m’attendais pas à mieux mais j’ai lu tout le discours ce matin, discours d’une démagogie infinie, promettant au peuple américain de faire ce que nul n’a fait avant lui, en lui redonnant le pouvoir etc.. Et le premier acte impopulaire, le premier crime contre l’humanité, contre la compassion a laissé une marque indélébile.

lien: http://www.bbc.co.uk/programmes/p04py5dw

Philippa est donc retournée aux Etats-Unis et a discuté avec des patients:

Meena: »J’ai parlé au médecin et il m’a dit vous avez une tumeur. Je lui ai demandé de quel type de tumeur il s’agit, une tumeur maligne? Qu’est-ce que c’est? »

« Meena se souvient du moment où on lui a dit qu’elle avait le cancer à l’âge de 25 ans. » « Philippa Thomas est dans l’Etat de West Virginia et elle pose la question que va-t-il se passer si Trump révoque la réforme de la santé promulguée par Obama. »

Meena: « Il m’a dit sa taille, où elle était située et que c’était probablement une tumeur maligne. J’étais seule à la maison et c’était dur. Je faisais du footing tous les jours et ils m’ont dit c’est probablement une lésion due au footing, reposez-vous. Mais la douleur et l’inflammation ne partaient pas, alors..Quand ils m’ont dit vous avez bien fait de venir quand j’ai fini mon irm, j’ai tout de suite pensé que j’avais déchiré un ligament, jamais je n’avais pensé au cancer. Tous vos plans d’avenir s’envolent, le temps s’arrête. »

Philippa: » La famille de Meena avait pris une assurance sous le couvert de The Affordable Care Act, connu sous le nom d’Obama Care, loi votée en mars 2010. »

Meena: « Ma famille m’a dit que j’étais couverte par eux jusqu’à l’âge de 26 ans. Et j’ai bien eu besoin de cette assurance car j’ai eu 5 opérations, on m’a mis un genou artificiel, j’ai eu une année de chimio et beaucoup de médicaments..ça a coûté quelque chose comme 200 000 dollars. Mes parents s’en sont occupé car j’étais très tendue. Une fois j’ai vu le prix d’une de mes piqûres, il s’agissait de 2000 dollars et ça m’a choquée. »

Philippa: »Rien que le mot d’Obama Care a divisé le pays, est-ce que ça a changé vraiment quelque chose? Les opposants disaient que ce ne devait pas être un service procuré par le gouvernement.  »

Len Nicholls, professeur à George Mason University, en Virginie: » La première chose que je dirais à votre auditoire, c’est de se souvenir que les Etats-Unis croient en l’individualisme et le libéralisme économique, tout un chacun est seul. Nous n’avons pas la même conscience solidaire que l’Europe. Donc nous pensons que nous devons nous débrouiller seuls.

La plupart d’entre nous en fait obtiennent l’assurance médicale à travers leur employeur, ce qui est subventionné par notre code fiscal. La cotisation patronale et salariale pour l’assurance médicale n’est pas imposable. 70% d’entre nous obtiennent leur assurance médicale ainsi.

Aucun assureur ne veut couvrir quelqu’un qui est agé et malade, donc les retraités ont vu que ce marché ne fonctionnait pas pour eux. Par conséquent on a dit on va faire comme les Britanniques un système pour les personnes âgées, Medicare, qui d’ailleurs fonctionne bien pour les gens au-dessus de 65 ans et les invalides. Puis on a dit il y a des gens en situation de précarité qui n’ont pas les moyens de payer pour leurs soins, donc on a subventionné leur accès à l’assurance. »

Philippa: » Obama Care a subventionné 38M d’Américains qui passaient à travers le filet, les bas salaires. Avant Obama Care les assureurs faisaient ce qu’ils voulaient, arrêtaient leur couverture, choisissaient leurs soins etc.. »

Je vous laisse écouter le reste mais nous avons compris l’essentiel: 38M d’Américains vont se retrouver sans couverture médicale. Et je peux vous dire que je sais de source sûre que les assureurs avaient déjà commencé à manipuler la situation dès l’élection de Trump. Certains malades chroniques avaient reçu préavis de la suppression de leur prise en charge ou l’augmentation de leurs médicaments.

My heart bleeds..

Bonne soirée

Françoise                     @Fran75GB