Archives pour l'étiquette Royaume-Uni

En effet c’est assez Mrs. May..

« Theresa May fought a deplorable election campaign which has left her without authority or credibility. » The Observer today.

Plusieurs émissions sur France Culture sur les élections anglaises et leurs conséquences

Lien: https://www.franceculture.fr/emissions/journal-de-7h/la-premiere-ministre-britannique-theresa-may-perd-son-pari-et-la-majorite

Journal de 7h par Rédaction et Catherine Duthu vendredi 9 juin 2017

Les faits:

« Theresa May a perdu son pari. Son parti conservateur perd la majorité absolue avec 309 sièges alors qu’il en faudrait 326 pour la majorité absolue, les conservateurs en avaient 330 dans l’assemblée sortante. Le Labour est lui à 258 sièges.

Pour analyser ces résultats Annabel Grenier bonjour. Vous êtes en direct de Londres et le coup de poker de Theresa May se retourne donc contre elle:

« Oui la Première Ministre Theresa May est la grande perdante des élections. Elle avait convoqué ces législatives dans un climat de confiance alors que le leader de l’opposition semblait moribond et que l’économie était florissante malgré les prédictions catastrophiques des économistes avant le Brexit, bref  tous les indicateurs étaient au vert pour lui offrir une très large victoire, un véritable boulevard qui s’est avéré une impasse. Theresa May, il faut le dire, a fait une très mauvaise campagne, en refusant le débat avec ses adversaires, s’avérant cassante,mécanique, se tenant au texte préparé à l’avance. Elle a donc perdu son pari titre ce matin le Daily Mail. »

Catherine Duthu:  » Et ses résultats confirment la bonne campagne menée par les Travaillistes et son leader bien à gauche Jérémy Corbyn. Il avait dénoncé ces dernières semaines la politique menée par Theresa May en matière de protection sociale et de sécurité notamment. »

Annabel Grenier: » Oui Jeremy Corbyn, le vieux briscard de la politique peut savourer sa victoire alors que tout le monde lui prévoyait une défaite amère. Il s’est trouvé comme un poisson dans l’eau dans les meetings à travers le pays, se montrant proche des gens et de leurs préoccupations. Jez, comme on le surnomme, a pour lui son coté authentique et social. Il a su attirer les jeunes électeurs et faire mentir les cadres de son propre parti qui le pensaient incapable de mener les travaillistes vers la victoire, le jugeant trop radical, trop à gauche, trop socialiste. Eh bien il a eu ce matin le dernier mot. »

Je m’éloigne de cette analyse de la situation anglaise avant les élections: L’ économie était en train de souffrir, inflation, livre dévaluée, augmentation de la précarité et des soupes populaires, »food banks », questionnement des entreprises et banques face au Brexit. Puis suite aux attentats, la révélation des réductions budgétaires dans la police, les renseignements et autres services publics comme la NHS qui n’a fait que souffrir depuis l’arrivée des Conservateurs au pouvoir, n’oublions l’effet néfaste de Cameron et de sa clique, précédemment.

D’autre part Jeremy Corbyn n’avait rien d’un » moribond », malgré certains désaccords à l’intérieur de son parti, il a pu s’imposer auprès du peuple britannique et on sentait la montée de son impact.

Tout ceci conduit certains conservateurs a la fronde. Ce matin on entend parler du bouffon Boris Johnson qui se sent des ailes.

The Observer appelle à la démission de Mrs. May. Elle s’est présentée devant la Reine pour former son gouvernement en formant une coalition avec le parti unioniste d’Irlande du Nord, parti d’Ian Paisley, un homme haineux,nationaliste, protestant à outrance et digne du FN. Cela ne peut plaire aux conservateurs modérés..

Donc crise politique au Royaume Uni, affaire à suivre. En attendant je vous conseille plusieurs podcasts dont je vous poste les liens: 

Les Enjeux internationaux par Thierry Garcin : Royaume-Uni. Premiers enseignements des législatives

lien: https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/royaume-uni-premiers-enseignements-des-legislatives

Samedi 10 juin 2017: Journal de 18h par Tara Schlegel, Anne Fauquembergue et Rédaction , Grande-Bretagne : les têtes tombent chez les conservateurs

lien: https://www.franceculture.fr/emissions/journal-de-18h/grande-bretagne-les-tetes-tombent-chez-les-conservateurs

Bon dimanche chers Lectrices et Lecteurs, aujourd’hui nous avons notre premier tour d’élections législatives…

Françoise

@Fran75GB

The Panama Papers, Podcast hebdomadaire du Guardian.

Podcast daté du 7 avril 2016: David PeggLuke Harding et l’éditrice politique Heather Stewart faisaient partie de l’équipe qui enquêtait  sur les Panama Papers, présenté par Tom Clark

Lien: http://www.theguardian.com/politics/audio/2016/apr/07/the-panama-papers-politics-weekly-podcast

Le podcast commence par une déclaration de David Cameron disant qu’il n’a pas de compte offshore etc..

« Avoir des comptes offshore n’est pas illégal en Grande-Bretagne, il suffit de les déclarer. »

« Pourquoi quelqu’un voudrait ouvrir un compte aux îles Virgin par exemple? Pour échapper aux impôts est l’explication la plus simple mais la plus sinistre serait d’avoir une activité criminelle, de blanchir de l’argent sale par exemple. Il y a l’idée du secret bancaire, les gens cachent leur identité derrière une société anonyme, ce qui rend une enquête ou recherche difficile.  »

« On parle de vie privée mais  si vous êtes un premier ministre ou un dictateur et vous êtes impliqués, les journalistes ont raison d’écrire des articles tels que les Panama Papers. Nous avons été fascinés par les matériaux que nous avons reçus. Moi-même, dit Luke Harding, je travaillais sur les comptes de Poutine ou l’argent de son meilleur ami.  »

« En ce qui concerne le père de David Cameron, Ian  Cameron, était un des directeurs de Blairmore Holdings Inc, un fond d’investissement, inscrit au Panama mais géré depuis les Bahamas.  »

A lire l’article explicatif:

http://www.theguardian.com/news/2016/apr/04/panama-papers-david-cameron-father-tax-bahamas

Tom Clark: » Alors Downing Street a d’abord dit qu’il s’agissait d’une affaire privée puis a été obligé de révéler de plus en plus sur cette affaire privée avant de certifier que personne de la famille proche n’allait bénéficier de tout cela. Est-ce que David Cameron a réglé le problème? »

Heather Stewart: » Number 10 pense qu’il faut passer à autre chose maintenant, Cameron est dans le Devon aujourd’hui, il parle de l’U.E., le référendum et espère changer d’agenda mais il y a des questions auxquelles il n’a pas répondu. Il a dit qu’il a dit qu’il n’y avait pas de fonds offshore dont ni lui ni sa famille ne bénéficierait à l’avenir mais nous ne savons pas s’ils en ont bénéficié par le passé et cette réponse initiale sur le fait que ce soit une affaire privée, cela explique beaucoup sur le climat ambiant et l’attention du public qui ne pense pas que ce soit acceptable de dire que c’est une affaire familiale et personnelle. Donc il est surement sous pression de faire quelque chose maintenant. »

Tom Clark: » Alors Blairmore Holdings Inc est maintenant enregistré en Irlande donc il ne s’agit plus d’un fonds offshore non Heather? »

Heather Stewart: » C’est une question à laquelle nous n’avons pas trouvé de réponse, il y a toute une discussion autour du statut de l’Irlande maintenant. »

« Même chose en Islande, ils ont dit que c’était une affaire privée mais les Islandais ne l’ont pas accepté. »

« Cameron ne veut pas accepter que la fortune familiale a été construite sur cette industrie offshore et que Blairmore Holdings Inc n’ a pas payé d’impôt au Royaume Uni depuis plus de trente ans! Il faut être aveugle pour ne pas avoir que David Cameron vient d’une famille très aisée: il aurait pu reconnaître les actes de son père et dire qu’il allait encourager la transparence mais il a voulu invoquer sa vie privée et par là-meme s’est enfoncé. »

Tom Clark:  » en 2013 David Cameron s’en prenait aux célébrités qui avaient des comptes off shore et ne payaient leurs impôts au Royaume-Uni puis s’était adressé à l’U.E et leur écrivaient des lettres.

Heather Stewart: »Oui alors que l’U. E avait dit d’accord allons vers plus de transparence et publions le nom des bénéficiaires de ces comptes, on a trouvé une lettre hier de Cameron disant que les trusts c’était différent, c’était familial et légitime. »

David sur l Islande et le Pakistan:  » Pour le Premier Ministre d’Islande, il n’avait jamais révélé la compagnie de son épouse, et dans le cas du Pakistan le Premier Ministre Pakistanais avait acheté des propriétés en Grande-Bretagne à travers des sociétés offshore. Apparemment il y a 12 chefs de gouvernement nommés dans ces dossiers. Le Président de l’U.E.A possède des millions dans l’ immobilier à Mayfair. Et  ce qui est flagrant c’est qu’il y a tout un réseau de comptables et d’avocats anglais à Londres ou à l’Île de Man  qui rendent la chose possible. Et j’ai découvert une histoire qui impliquait les filles du Président d’Azerbajan qui n’est pas un démocrate, qui possède des propriétés au Royaume Uni grâce à des avocats de Knightsbridge qui mentent sur les formulaires officiels.

Ce que j’essaie de dire c’est que c’est notre problème, celui de notre classe politique et que nous devons nous regarder dans le miroir. »

Heather:  » C’est ce que nous faisons, c’est une industrie anglaise » et ajoute David » oui et nous fermons les yeux car en période d’austérité que ce soit de l’argent d’oligarques ou autres propriétaires, c’ est de l’argent utile. »  » Mais c’est tout à fait faux de penser ainsi et quand on voit comme ils spéculent sur le marché immobilier, on ne peut plus s’acheter un appartement à Londres. »

Heather: » C est là où on devrait entendre les travaillistes et les fans de Corbyn, l’affaire de l industrie de l’acier que les conservateurs ont coulé et cette histoire de comptes offshore. »

Chers Lectrices et Lecteurs, je pense que le Premier Ministre anglais devrait avoir la décence de démissionner mais il ne le fera pas. En France nous avons vu apparaître les noms habituels de Cahuzac et de Balkany, un coup à gauche, un coup à droite, sans parler de Chatillon ami des Le Pen et de DSK..enfin cela nous laisse à peine surpris et c’est ce que je déplore..il ne faut pas s’habituer à la corruption et si François Hollande et l’Europe veulent faire quelque chose d’utile on les attend au tournant..On n’appellera pas cela La Longue Marche ni En Marche^^ mais on sait que la route ne sera pas facile et pleine d’embûches..

Francoise

@Fran75GB

 

 

Les Jeunes et la Précarité

council estates

Photo:

A council estate in the east end of London, England

realworldimage.com

D’après l’émission: Thinking allowed de BBC Radio 4 du 24 février 2016, « How young people feel about being poor » ( Quel est le ressenti des jeunes gens de milieux défavorisés?)

Laurie Taylor interroge Rys Farthing, professeur de Politique Sociale à l’Université d’Oxford qui a publié un article dans la revue  » Children and Society » suite à sa recherche dans les régions désaffectées de Grande-Bretagne. Rys a discuté avec 5 groupes de jeunes de Moss Side, Manchester, Newcastle et Tower Hamlets à Londres. 

Rys nous raconte  » qu’elle a passé beaucoup de temps à connaître ces jeunes, à les mettre en confiance et a fait des activités fun avec eux. Pour commencer le projet elle leur a fait prendre des photos de ce qu’ils aimaient et n’aimaient pas dans le quartier où ils avaient grandi avec des polaroids puis a employé des techniques axées sur l’art et l’artisanat pour la mise en oeuvre. Les jeunes étaient tellement passionnés qu’ils ont pris en main la recherche. »

La photo est toujours un bon départ pour débattre dit la petite voix d’ex-prof qui me trottine dans la tête..On sait que les enfants apprennent le mieux en faisant..

Laurie Taylor demande à Rys si elle a pu approcher la question de la pauvreté avec les jeunes. Rys a su répondre avec tact je trouve. Elle leur a dit: » qu’il y avait des adultes qui voulaient prendre des décisions pour améliorer leur qualité de vie, des responsables politiques qui pouvaient agir sur ce qui impactait leur quotidien mais peut-être ne savaient pas ce que c’était de grandir dans leur quartier et aimeraient-ils employer cette recherche pour le leur communiquer? » Ainsi elle est restée « transparente » sur ses intentions.

Les jeunes se sentaient concernés par le look des cités et la laideur du quartier tout d’abord. Une jeune fille a même dit à Rys qu’elle avait l’impression de vivre dans une décharge..Elle lui a aussi raconté que quand il y a eu les J.O. ils ont nettoyé le quartier pour les touristes mais pas améliorer la qualité des logements par exemple donc elle a continué de vivre dans un taudis.

Ils ont voulu aussi parler de l’ Education et des établissements scolaires. Ils ont indiqué qu’ils n’étaient pris en considération et qu’aller à l’école n’était pas pour eux. Pour eux le problème primordial c’était le coût d’aller au collège ou au lycée..  l’uniforme était cher et comme ils n’avaient pas les moyens de porter un uniforme complet ils se faisaient tout le temps punir par les professeurs..

Je me suis rappelée qu’ en tant que professeur principal ou (form tutor) j’étais obligée de contrôler l’uniforme et je savais que les jeunes de mon école n’avaient pas les moyens. Il y avait une sorte de kermesse où on pouvait acheter des uniformes de seconde main. J’ai détesté ce système élitiste qui, sous le couvert d’une apparence démocratique, permettait aux plus riches de porter des uniformes en cachemire de chez John Lewis et aux plus pauvres de se les acheter en lycra chez Tesco..et le nombre de fois où j’ai mis la main à la poche pour qu’un de mes élèves ait sa cravate et ne se fasse pas mettre en retenue par le sous-directeur..un pays gouverné par des ministres qui sont allés à Eton.. »born with a silver spoon in their mouth » , un autre de mes dictons favoris :)))

Les jeunes voulaient également comprendre le racisme et recevoir un enseignement scolaire à cet égard, ainsi qu’apprendre des bases financières pour gérer leur quotidien. En ce qui concerne la criminalité, et les sanctions ils étaient divisés: Certains pensaient qu’on devait les mettre en prison et ne jamais les laisser sortir et d’autres avaient une approche plus tolérante en voulant les aider à se réformer et réintégrer la société. Puis ils voulaient que la vente d’armes soit prohibée.

Mais la criminalité et la peur étaient omniprésentes dans les quartiers que Rys a visités. Elle rapporte  » qu’un enfant de 10 ans lui avait raconté qu’il cachait ses céréales pour le petit déjeuner car il avait peur qu’on les lui vole. »

Ceci aussi évidemment tout professeur du public londonien ou autre grande ville anglaise l’a vécu ..

Finalement Rys les a emmenés à Westminster au Parlement rencontrer des hommes politiques qui sont toujours disposés à écouter les jeunes mais rien n’a abouti au niveau national. Par contre au niveau local les conseillers municipaux dans un quartier où elle travaillait ont installé un système de recyclage et des containers car les jeunes étaient attentifs aux problèmes de l’environnement.

Est-ce si différent en France dans les quartiers et les établissements scolaires que vous avez fréquentés?

Je finirais par une citation de George Orwell dans Animal Farm, à laquelle je pensais en écrivant ce billet..

 “Tous les animaux sont égaux, mais il y a des animaux plus égaux que d’autres.”

Françoise                                 @Fran75GB