Archives pour l'étiquette Sans abri

Sans domicile fixe..

photo iphone: le ciel rosé

Tous les matins BBC Radio 4 a son « Today » comme nous avons « Les Matins » 

Le lien: http://www.bbc.co.uk/programmes/p04gf12f

Qui me parlait des enfants volés en Angleterre, cela a toujours existé..

« Ce podcast était pour l’anniversaire du film « Cathy come home » un film de Ken Loach produit par la BBC en 1966, film qui avait secoué la Grande Bretagne à l’époque.. »Je vous conseille le documentaire « After Cathy » sur BBC Radio 4 (http://www.bbc.co.uk/programmes/b082hg9s)

« Des années après, 1 adulte sur 10 est sans domicile en Grande Bretagne. Et dormir à la belle étoile a doublé en 5 ans.. »

« Sarah Montague et la journaliste de la BBC Adele Armstrong ont suivi la vie de 2 sdf pendant un an. Stewart Parkinson habite dans un foyer pour sdf à High Wycombe et Zahra, institutrice, vit dans un hébergement d’urgence avec ses 2 enfants. »

« Zahra, ce n’est pas son vrai nom, car elle ne veut pas que ses collègues sachent ce qui se passe. c’est un cauchemar dit-elle et un grand choc en comparaison avec notre logement précédent. C’est tout petit, surpeuplé, et en tres mauvais état. »

SM: « Vous louiez une grande maison avec 3 chambres à coucher, un jardin et vous êtes rémunérée selon la moyenne nationale, £25,500 par an. »

Non mais elle rêve si elle pense que l’on peut vivre avec ce montant.. quand je pense que je dirigeais le département de langues dans une comprehensive school,que les impôts m’enlevaient 35% de mon salaire de £32,000 et que je devais louer mon appartement, donc je donnais en plus des cours du soir la semaine, et le samedi matin et je faisais du baby-sitting le week-end..life in London..

« Zahra se sent coupable pour ses enfants, elle a écrit un journal audio pour l’émission.Quand elle va au travail, elle échappe à son quotidien, personne  ne le sait pas. Elle est à l’école. »

SM: « Stewart Parkinson vous aviez une belle carrière, puis vous avez subi une dépression à Noel? »

« Stewart a toujours eu une carrière commerciale et subvenait à ses besoins. Puis il a été un travailleur humanitaire en Afrique dans les zones de guerre en Irak, Afghanistan. Et quand je suis rentré,je pensais que je pourrais reprendre ma vie mais je n’ai pas pu oublier ce que j’avais vu. Les médecins ont diagnostiqué un syndrome post-traumatique aigu. Je n’avais pas compris les implications, on apprend à faire avec mais on ne guérit pas. Malheureusement quand j’ai demandé de l’aide on m’a dit que la liste d’attente était de 4 ans. Alors j’ai craqué. je ne pouvais pas me lever, travailler, subvenir à mes besoins et meme aller à la municipalité demander de l’aide. »

SM: « Et vous aviez épuisé l’aide de la famille et des amis. Vous êtes maintenant dans un foyer pour sans abris. »

« Stewart raconte que suite à son diagnostic, il a été classé comme invalide à 100% et donc la municipalité devait l’héberger. Au début ils l’ont mis temporairement dans un bed and breakfast, puis dans ce foyer dont les résidents sont pour la plupart des ex-prisonniers. Ce n’était pas approprié mais ils n’avaient rien d’autre à lui proposer. Stewart a été choqué parce qu’il croyait qu’il y aurait un système mis en place pour les invalides et qui lui apporterait de l’aide. »

« Les deux ont tout essayé, les associations, emprunter de l’argent, et finalement se sont adressés à la municipalité, Zahra est 450e dans la queue pour obtenir un HLM. Stewart dit qu’il n’a aucune chance de reprendre le cours normal de sa vie. »

Si triste..et après nous entendons des hommes politiques dire que ces gens sont des assistés etc..

I am one that believes that the State has a duty of care, je pense que l’Etat a une obligation de diligence..Hier encore j’entendais que les habitants de l’immeuble de St-Denis, celui où se cachaient les terroristes, n’ont pas été relogés..après un an..Il y a une Cathy, une Zahra, un Stewart chez nous aussi..

Bon Vendredi!!!

Francoise

@Fran75GB